Tourisme

Ariège : Tourisme, une activité en deçà des attentes

Les professionnels du tourisme relève un mois de septembre en demi-teinte. En effet, ils notent une reprise de l’activité en comparaison avec l’année précédente, reprise qui reste toutefois mesurée en comparaison avec une année classique (2019). De plus cette reprise varie selon les filières.

En effet, les gestionnaires de sites de visite et les hôteliers enregistrent une fréquentation acceptable dynamisée notamment par la clientèle groupe. L’hôtellerie de plein air déplore la faible fréquentation de la clientèle étrangère. Même si le retour de cette clientèle se confirme, notamment espagnole et belge, elle reste encore timide. Les hébergements collectifs de tourisme, les activités outdoor et la restauration dressent un bilan défavorable.

La météo automnale de la seconde partie du mois n’a pas été propice aux déplacements et n’a pas suscité des réservations de dernières minutes. Les manifestations autour du terroir stimulant généralement les territoire sur ce mois n’ont pu être maintenues en raison des difficultés de mise en place des protocoles sanitaires.

Les professionnels d’activité outdoor relèvent une arrière saison en demi teinte. La moitié d’entre eux enregistrent une activité en baisse par rapport à l’année précédente, qui rappelons le, n’était pas favorable pour ce secteur. La clientèle est principalement une clientèle d’hyper proximité. En effet, elle est originaire de la Haute-Garonne pour 43% d’entre eux et locale pour 43% d’entre eux.

44% des gestionnaires des sites de visites jugent son activité supérieure par rapport à l’année précédente, qui avait été un mois de septembre préjudiciable aux sites de visite. Le retour de la clientèle groupe a boosté la fréquentation des sites et les Journées du Patrimoine, le weekend du 18 et 19 septembre ont été satisfaisantes. Toutefois, ce taux est à modérer puisque 75% des gestionnaires jugent son activité inférieure à une année classique.

Sur ce mois de septembre, 8 restaurateurs sur 10 estiment son activité inférieure à l’année précédente. Les responsables des établissements expliquent cette baisse par le contexte sanitaire et la mise en application du pass sanitaire. Par ailleurs la météo peu clémente n’a pas été favorable.

Des perspectives incertaines pour les mois à venir

30% des professionnels estiment le niveau de leur activité de moyen à bon pour le mois d’octobre. A noter que le mois d’octobre comporte les vacances de la toussaint (débutant la dernière semaine du mois d’octobre et à cheval sur la première semaine de novembre) ainsi qu’un jour férié pour la clientèle espagnole (le 12 octobre correspondant à la fête nationale). Ils sont plus inquiets pour le mois de novembre avec seulement 10% des professionnels jugeant leur niveau d’activité de moyen à bon.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 septembre au 06 octobre 2021 (taux de réponse : 19%). Partenaires : Offices de Tourisme, CRTL Occitanie

article/page lu 9 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

LES ARTICLES QUI ONT FAIT LE BUZZ

To Top