Z-Newsletter

Les Pyrénées ne cessent de grandir !

CET ÉTÉ, NOUS VOUS INVITONS À DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR VOS PYRÉNÉES SI CHÉRIES GRÂCE À UNE SÉRIE ANIMÉE PAR ISABELLE CORBIÈRES, GÉOLOGUE ET GUIDE, SUR LA GÉOLOGIE DES PYRÉNÉES EN 5 ÉPISODES.

DEUXIÈME ÉPISODE DE LA SÉRIE, SUR L’HISTOIRE DE LA GÉOLOGIE DES PYRÉNÉES PRÉSENTÉE PAR ISABELLE CORBIÈRES. UN DEUXIÈME ÉPISODE QUI NOUS RAPPELLE LA FORMATION DES PYRÉNÉES ET SON ÉTAT ACTUEL SUR LA BASE D’OBSERVATION DU SOUS SOL DU PLATEAU DE BEILLE EN HAUTE-ARIÈGE.

 

Depuis le point de vue et de « la pelouse de la Toundra ariégeoise » dans le paysage tout autour de nous, on se rend compte que le plateau de Beille a plein de petits cousins, des morceaux de plateaux qui sont de même altitude et qui se raccordent à la ligne de crête frontière, c’est à dire dans les 2000 metres d’altitude ou voir 3000 pour le Montcalm et qui prouvent qu’avant que les Vallées ne se creusent, ce plateau n’était que d’un seul tenant.

Il faut s’imaginer le paysage avant l’approfondissement des vallées comme étant un vaste dôme avec deci delà de petits reliefs,  des vallées douces, un relief très aplati et un système de vallées très doux et très aplati ; rien qui puisse faire penser à une montagne jeune telle que l’on peut la vendre aujourd’hui dans les Pyrénées.

C’est un véritable paradoxe, car les Pyrénées ont plus de 50 Millions d’années soit l’age de l’époque de la collision entre la plaque ibérique et la plaque europe, et cette surface d’érosion est plus récente, car elle s’est créé en basse altitude (environs 300 mètres d’altitude). La période d’érosion est plus récente de 30 millions. Sauf qu’aujourd’hui ce « plateau » est entre 2000 et 3000 metres d’altitude..

 

Quand on regarde le paysage, on voit ces morceaux de pelouse et on peut imaginer un plateau de Beillegéant qui parte du Canigou et qui aille au delà du Maupas vers l’Ouest des Pyrénées, il a du y être même, si cela reste une inconnue.

Dans le paysage, on a la démonstration que les vallées qui sont glacières lui sont postérieures. Quand on regarde la chronologie des glaciations depuis 2 millions d’années qui se succèdent depuis, c’est cela qui va donner le paysage que l’on connait aujourd’hui ( la vallée de l’Aston et la Vallée de l’Ariège)

Comme ls Pyrénées ont déjà disparu, comme les glaciers n’ont que 2 millions d’années, a y réfléchir vu la fraicheur des vallées glacières et  l’érosion par gravité qui va se concentrer sur les versants de ces bouts de plateaux, ces plateaux se réduisent par les versants, cela montre qu’ils ne sont pas si anciens que ça peut être 2 ou 3 millions d’années au vu de ce qu’il en reste.

Le soulèvement actuel est estimé par certains géologues Catalans à 6 mm par an, soit quelques 6000 metres par millions d’années, ce qui voudrait dire que les Pyrénées se soulèvent rapidement et  la vigueur du relief actuel qui est en complète contradiction avec la douceur de ce plateau, montre

qu’il ne fait donc pas se tromper ; Les Pyrénées sont en train de se soulever actuellement !

article/page lu 783 fois
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

LES ARTICLES QUI ONT FAIT LE BUZZ

To Top