Pyrénées

Beille : l’Espace Nordique paré pour l’hiver 2016

Dans les Pyrénées, sur les altitudes au-dessus de 1700 mètres, la neige est là depuis début décembre. Ces derniers jours de froid ont permis de renforcer l’enneigement. Le manteau neigeux est maintenant stabilisé et la station prépare les trois prochains mois.

La nouveauté sur l’espace nordique de Beille cette année, c’est le réseau d’enneigeurs qui, avec le lac artificiel, ont permis de passer 5800 mètres cube de neige en deux nuits ; pour les fondeurs, c’est la nouvelle piste Piparlan qui fera le bonheur des confirmés et des débutants.

La station de Beille en chiffres

La Régie (RENVA) emploie 35 salariés saisonniers et permanents ; dammeurs, pisteurs secouristes, personnels d’accueil, personnels d’entretien et de mécanique auxquels il faut ajouter le personnel du restaurant, de l’école de ski et l’équipe d’ANGAKA (accompagnateurs en montagne et mushers). Au total, une soixantaine de personnes pour un chiffre d’affaire de 1,5 à 2 millions d’euros sans compter les retombées économiques sur la vallée (Canton des Cabannes et canton d’Ax-les-Thermes essentiellement).

Ce qui fait de Beille un lieu unique, ce sont, en plus du ski de fond, les activités d’ANGAKA : un centre d’activités nordiques concentrés en un seul lieu et une seul structure coopérative : chiens de traineau, traineau à cheval sur neige, balades en raquette, constructions d’igloos, nuits en yourtes… Bref, un véritable dépaysement à 1800 mètres d’altitude.

« C’est merveilleux, on pourrait se croire n’importe où, en Finlande ou en Norvège », raconte Pierre du Tarn-et-Garonne, qui vient de passer la nuit dans un igloo qu’il a construit lui-même.

Elsa vient aussi de Montauban ; habituée au ski alpin, elle est venue en famille. « On est venus chercher autre chose ; on voulait passer un week-end au grand air et découvrir un autre monde. Pour ça, Angaka a bien réussi. »

Le cocktail préféré des touristes pour le week-end c’est la construction et la nuit en igloo ! Une activité agrémentée de la balade en traineau à chiens, la randonnée nocturne en raquettes et aux flambeaux et enfin, bien méritée, la soirée tartiflette au restaurant (un petit chalet en bois assez spartiate qui fait office de réfectoire). De quoi remplir agréablement un week-end d’hiver et s’imaginer pour un temps aventurier du grand Nord !

www.beille.fr
www.angaka.com

article/page lu 928 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

LES ARTICLES QUI ONT FAIT LE BUZZ

To Top