Outdoor

Le Dahu des Pyrénées vous connaissez ?

Le Dahu Ariégeois, c’est le nom pris par l’entreprise de Denis Whomann (www.dahu-ariegeois.com). En référence à cette légende du fameux Dahu des vallées, l’entreprise d’activité de randonnées hivernale a choisi de s’implanter sur les contreforts des Monts d’Olmes à proximité des Pyrénées Ariégoises.

Denis qui est accompagnateur de montagne est un fan de légendes locales et de randonnées ; rien de plus logique de s’installer en plein coeur du Pays qui a fait la réputation du Catharisme et la légende du trésor des Cathares.

Les activités de randonnées hivernales de Denis se trouvent en plein coeur du Massif de Tabe où règnent les Monts Fourcat (2001 metres), le Saint Barthelemy (2347 metres) ou l’Ora solaire qui depuis le Chateau de Monstegur fait un alignement lors du solstice d’été. Au moyen age les gens faisaient le pèlerinage de la saint barthélemy.  Le troisième pic le plus connu des Monts d’Olmes est le Soularac (2367 mètres) qui domine la station des Monts d’Olmes !

En hiver en raquette il n’est pas possible de s’y rendre, il faudra préférer le ski de randonnée.

La raquette à neige a été créé par les Inouk pour éviter de s’enfoncer das la neige profonde. Bien entendu aujourd’hui le matériel a grandement évolué et les produits raquettes sont devenus très techniques et permettent avec facilité de s’aventurer dans la neige molle ou dure.

Les systèmes de bascule permettent une marche facilitée aussi bien dans les descentes que dans les montées.

Les balades en raquettes deviennent vite un regal quand on est en groupe,

Dans la neige fraiche la marche en raquettes est beaucoup plus pénible et il faut, lorsque l’on est en groupe, suivre la trace des prédécesseurs pour se faciliter le travail.

Denis propose tout au long de la saison hivernale, deux produits enfants : la construction d’igloos  et les chasses au trésor avec GPS, avec des énigmes et des balises. Mais également des produits famille pour se faire plaisir à l’étang de Fage belle qui est pris par les glaces et que l’on peut aborder en toute tranquillité

L’hiver, les chemins sont recouverts d’un manteau neigeux et on se trouve donc hors balisage ; s’aventurer seul est parfois dangereux. Un accompagnateur va connaitre la qualité de la neige et savoir aussi apréhender le temps qu’il faudra (un bon tiers de plus du temps à prévoir qu’il faut en été par exemple pour parcourir une distance).

Pour les jeunes et les moins jeunes, la raquette permet de pouvoir faire de belles randonnées et de découvrir les abords d’une station d’une façon différente !

Plus d’infos www.dahu-ariegeois.com

article/page lu 1243 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

LES ARTICLES QUI ONT FAIT LE BUZZ

To Top